Le site d'information des Vins et Spiriteux

Les plus Gros Producteurs de Vin dans le Monde

Classement 2018 des principaux pays producteur de vin au monde (volumes exprimés en millions d’hectolitres) :

  1. Italie : 54,8
  2. France : 49,1
  3. Espagne : 44,4
  4. Etats-Unis : 23,9
  5. Argentine : 14,5
  6. Australie : 12,9
  7. Chili : 12,9
  8. Allemagne : 9,8
  9. Afrique du Sud : 9,5
  10. Chine : 9,3

Mauvaise récolte européenne 2017

Les trois pays européens sur le podium ont énormément souffert des aléas climatiques de l’année 2017. En effet, les gelées tardives et un hiver doux suivis de la grêle et de la sécheresse ont fortement impacté les récoltes. Les Français ont pu, néanmoins, conserver leur place de second.

Montée en puissance de la Chine

La Chine possède le second domaine viticole au monde, derrière l’Espagne. Ce pays, qui a, en seulement quelques années, triplé sa surface de vignes, est donc en passe de devenir le plus important producteur mondial de vin dans un avenir assez proche. Le plus grand vignoble mondial, en termes de superficie, est l’Espagne. Il faut savoir, qu’actuellement, une centaine de pays prennent une importance grandissante dans la production mondiale de vin. Cependant, en ce qui concerne ces pays, et la Chine en particulier, ils ont un puissant handicap à surmonter : leur manque de savoir-faire et leurs modestes rendements. Ces pays sont largement devancés par les Etats-Unis l’Australie et les trois cadors européens (les Italiens, les Français et les Espagnols).

La France : pays du vin ?

Il faut savoir que les classements par superficie ou volumes ne sont pas les seuls critères à prendre en compte. L’élément le plus important, servant à mesurer la force économique sur le marché du vin, est, sans nul doute, la production en valeur. Dans ce classement, les Français décrochent la médaille d’or avec une production qui dépasse de 30 % celle de l’Italie et qui est trois fois supérieure à celle de l’Espagne.

Royaume Uni

En 2018, ce pays a exporté 133,84 millions de litres de vin. Entre 2016 et 2018, ses exportations ont connu une augmentation de 42,4 % en ce qui concerne le volume et, en valeur, de 25,5 %. Leurs vins exportés étaient donc de moindre qualité et se sont négociés moins chers sur le marché viticole. Le Royaume Uni se voit donc contraint d’importer presque intégralement la quantité qui correspond à sa consommation de vin. Ce pays occupe la deuxième place du marché mondial en ce qui concerne l’importation du vin, en volume et en valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *