Le site d'information des Vins et Spiriteux

Quand a été inventé le vin ?

Retrouvons les lointaines origines du vin…

Le vin inventé avant la viticulture

La vinification existe depuis plusieurs millénaires. Elle est apparue au Néolithique. Ce procédé qui consiste à transformer du jus de raisin en vin a précédé la culture de la vigne. Il faut savoir que la vigne sauvage existe sur notre planète depuis le Quaternaire. Elle était donc présente avant l’apparition de l’Homme. Les premières traces de vignes sauvages ont été retrouvées dans des fossiles datant de 60 millions d’années, au début de l’ère tertiaire. Il a suffi à l’Homme du Néolithique de cueillir des raisins trouvés sur ces vignes pour inventer le vin. Des fouilles archéologiques ont montré que c’est en Asie occidentale dans le Caucase, en actuelle Arménie et Géorgie, que les premières vinifications ont eu lieu. On y a en effet retrouvé, près de Tbilissi, des jarres datant du Néolithique et portant des traces avérées de vinification.

Les Égyptiens, premiers viticulteurs

La culture et la domestication de la vigne pour obtenir du raisin ont commencé avec les Égyptiens. Les historiens attestent que la vigne est cultivée en Égypte et en Phénicie en -3000 av. J.-C.. À cette époque, des vignobles sont plantés dans le delta du Nil ainsi que dans les oasis. Les Égyptiens représentent sur les murs de leurs temples le procédé de vinification, avec foulage et pressurage. Ce sont des bas-reliefs représentant des scènes de vendange ou bien des prêtresses offrant du vin aux Dieux dans de grandes amphores. Le vin est un produit réservé aux plus hauts dignitaires de la société. C’est la raison pour laquelle les pharaons possèdent leurs propres vignes.

Les Grecs plantent de la vigne

En -2 000 av. J.-C., la vigne apparaît en Grèce. À partir de ce moment, elle fait partie intégrante de l’agriculture de la Grèce antique. Des pieds de vigne sont plantés sur l’ensemble du territoire, multipliant ainsi les régions viticoles sur le pourtour du Bassin Méditerranéen. La vigne et le vin occupent une place très importante dans l’ensemble de la culture antique. La littérature et la mythologie grecque rapportent le mythe de Dionysos, dieu de la vigne, du vin et de ses excès. La culture de la vigne est considérée comme une avancée civilisationnelle majeure. Elle est la concrétisation de l’exploitation de la terre et de ses fruits sous la protection des Dieux de l’Olympe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *