Le site d'information des Vins et Spiriteux

La différence entre vin rouge et vin blanc : ce n’est pas qu’une histoire de couleur

Décider du bon vin peut-être un véritable casse-tête lorsque vous faites vos courses. Comment choisir entre vin rouge et vin blanc selon le plat que vous prévoyez de servir ? Y a-t-il une réelle différence entre les deux ? Dans cet article, nous vous donnons les clés pour sélectionner le vôtre !

Tout est dans la fermentation

En règle générale, nous sommes tentés de croire que la seule variable définissant le type de vin est la couleur des raisins utilisés lors de sa production. Cela est vrai, mais seulement dans une certaine mesure.

Le jus de chaque cépage est plus ou moins le même, que sa peau soit blanche, plutôt violacée ou noire. Ce qui donne les diverses variances de teintes est un choix de fermentation. Alors que les raisins du vin blanc sont immédiatement pressés après les vendanges, ceux du vin rouge vont macérer dans leur peau avant le processus de vinification. La peau est en effet l’élément qui contient le colorant du futur vin. Par un système de remontage, le jus du raisin va passer sur le marc pendant plusieurs jours afin de parvenir à la nuance souhaitée.

De plus, le vin rouge nécessite une fermentation supplémentaire, la fermentation malolactique, qui retire une partie de son acidité au breuvage.

Une question de préférences

Le cépage et les procédés de fermentation changent naturellement le goût du vin à sa sortie. Le tanin, très présent dans le vin rouge du fait des méthodes de remontage, donne une saveur très prononcée qui reste longtemps en bouche, contrairement au vin blanc, plus sucré et délicat. C’est la raison pour laquelle ils ne s’accordent pas toujours avec les mêmes aliments.

Les crustacés, les fromages assez légers comme le fromage de chèvre et le poisson s’accompagnent parfaitement de vin blanc, de par son acidité et sa fraîcheur. Il s’accorde également plutôt bien avec les desserts aux fruits et la cuisine aux épices douces. À l’inverse, les mets avec du caractère, tels que la viande de gibier, la charcuterie ou encore le poisson gras, nécessitent généralement un cru rouge.

À noter qu’on préférera servir le vin blanc plus frais que le vin rouge, et que le vin rouge, grâce à son imprégnation des molécules contenues dans la peau du raisin, contient du polyphénol aux vertus antioxydantes. Ce composé est effectivement reconnu pour protéger des maladies cardiovasculaires, même s’il vaut mieux le consommer avec modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *